La source de YONS … perdue dans les sables

La source de Yons, un havre de paix...


Une source aux vertus insoupçonnées

 

Aujourd’hui, je vous emmène découvrir un havre de paix, perdu dans les sables de l’arrière dune littorale.

Pour nombre d’habitants de notre territoire historique du Marensin*, Yons évoque un endroit singulier situé sur la commune de Lit et Mixe à 5 km à l’ouest du hameau de Mixe.
Là, au pied d’une dune, s’écoule une source, à l’abri d’une oasis de feuillus perdue au cœur d’un océan de pins.

Peu connue des touristes, elle se situe pourtant sur un axe de circulation important … pour les adeptes de la randonnée qu’elle soit pédestre ou cycliste. Les Pèlerins empruntant la voie littorale de Saint Jacques apprécient ce lieu magique, idéal pour reprendre des forces au cours de leur périple, et les usagers de la Vélodyssée©, pour les plus avertis d’entre eux, peuvent profiter de sa halte désaltérante.

 

 

Une histoire déjà ancienne

 

Le succès de la source de YONS provient d’abord des vertus attribuées à ses eaux. Dès 1810, le botaniste Jean Thore reconnaissait que « cette eau a la propriété de toutes les eaux ferrugineuses, elle est très bien indiquée pour rétablir les estomacs délabrés, et dissiper les engorgements des viscères abdominaux qui ne sont pas peu communs parmi les habitants des Landes ». Ce qui en langage plus clair voulait dire que nos ancêtres savaient se « tenir à table » … mais il regrettait sa faible fréquentation, l’isolement en étant sans doute la cause principale.

Au début du XXème siècle, l’abbé Foix (cela ne s’invente pas) renchérit et affirme qu’elle est « aussi riche en propriétés médicales que tant d’autres si respectées dont les noms seuls attirent le monde le plus souvent. Mais perdue dans les sables où elle se trouve encaissée par trois dunes d’une hauteur prodigieuse, la fontaine de Yons n’est guère fréquentée ». La source n’eut certainement pas la renommée qu’elle méritait mais ceci permit probablement de la préserver de toutes exploitations commerciales.

Par contre elle ne laissa pas insensibles ses visiteurs qui évoquent « une grande quantité d’eau qui sortait des sables, à deux kilomètres à peine de l’océan ». A noter que cette source fut aussi un lieu de rassemblement pour une foire aux fusils attestée dès le XIXème siècle.

 

 

Et aujourd’hui ?

 

De nos jours les eaux de Yons gardent encore un fort pouvoir de séduction sur ceux qui la connaissent ou bien ceux qui la découvrent lors de leurs déplacements.
Afin de perpétuer la tradition en ce lieu insolite, les habitants ont, au cours de la deuxième moitié du vingtième siècle, créé une fête très prisée alentours, le premier week-end de septembre c’est à un repas en plein-air que sont conviés les habitants qui peuvent alors profiter de la source pour, si besoin, « rétablir leur estomac ».

 

 

Didier de la Lette

 

 

 

Comment s’y rendre :

Coordonnées GPS de la source de YONS : 44.004490224 -1.32830738
Se rendre dans le bourg de Mixe (commune de Lit et Mixe) sur la D 652 et prendre la direction Maison forestière ONF de Yons.

 

En savoir +

 

 

*Le Marensin est un des Pays formant les Landes de Gascogne qui longe l’océan au même titre que le Born, le Maremne et le Seignanx pour ce qui concerne la côte landaise.

 

 



 




Top